“Si la vie consistait à ne faire que des trucs sympa, on serait tous David Guetta”

J’imagine que si nous, pauvres citoyens de base en proie à un quotidien médiocre, avons cette image de M. Guetta, c’est en partie grâce à des déclarations en or comme celles-ci:

« En général, je me lève vers midi et je commence ma journée par un vol en avion. J’arrive dans un pays, je donne des interviews à des médias locaux et, le soir, je mixe dans un club. Ce sont trois ou quatre heures très intenses, alors, pour m’endormir, je fais de la musique jusqu’à 5-6 heures du matin … Je travaille sept jours sur sept .”

Vous, les pauvres ploucs qui vous levez en général vers sept heures, commencez votre journée par deux changements de RER dont un à Chatelet-les Halles-succursale-de-l’Enfer, arrivez dans une ville de banlieue avec un nom tristement exotique (Pontault-Combault?!), le soir, mixez du jambon dans de la purée surgelée (ce sont 3-4 minutes très intenses) et, pour vous endormir, écoutez la Star-Ac jusqu’à 22h05/22h06, et travaillez cinq jours sur sept (+ Auchan et Belle-Maman le week-end)… vous vous dites forcément que plus de “trucs sympa” à la David Guetta, bah, ce serait sympa. Et que “ne faire que des trucs sympa”, ah bah, ouais, ok, super, je signe où?

Mais non, chers amis ploucs, désolée, ce n’est pas si simple!

Si la vie était un truc sympa, ça ressemblerait à quoi? Définissons.

– Ce que dit le dictionnaire:

“Truc” : façon familière de définir “Ce qu’on ne veut ou ne peut nommer”.
D’où, en vieil argot, le “truc” = la Prostitution.
Mais aussi, (attention: Moment “Nous pourrions nous coucher moins cons, mais notre cerveau retiendra-t-il vraiment une information si inutile?”) le “truc” désigne « le bruit fait avec les lèvres pour encourager les chevaux »

(ceux qui ont lu récemment l’excellent manuel d’art équestre  L’Escuirie du S. Frederic Grison le savaient déjà. Pour les autres, bon, l’ouvrage est indisponible jusqu’à nouvel ordre en vieux françois, malheureusement. Mais ceux qui maîtrisent correctement l’italien de Lombardie de la fin XVIème… ah non, c’est indisponible aussi)

Et “sympa”? adj., fam. Sympathique. ex: Un gars, un type vachement sympa; un accueil, une ambiance sympa; un bistrot, un fauteuil sympa; sympa, cette fille; ingénieur super sympa; prix super sympa. Mais tu m’es sympa. Syn: cordial, agréable

Donc reformulons: si la vie consistait à faire ce qu’on ne peut nommer et qui est agréable, on serait tous David Guetta.
(Hum. Je dirais que dans ce cas, on serait plutôt tous des libertins assumés et épanouis…)

– Ce que disent les “vrais gens” (les pauvres ploucs)(vous)(moi)
Définition par Google image:
(ou le panorama vertigineux des (mauvais) goûts et couleurs)

-un cupcake aux fruits rouges (sympa, bien que cette mode anglo-kawaÏ commence à me gonfler)
-une moto rouge (mmm, grrr,  viril et sympa)
-une grosse figurine d’ Astérix (encombrant mais sympa)(j’imagine)
-un éventail à motifs chinois (pratique, superbe et sympa)
-un cycliste (sûrement très sympa mais ne correspond pas à la définition de « truc »… à moins qui encourage des chevaux en faisant claquer ses lèvres..?)
-un décodeur (?)(sympa je sais pas, mais c’est assurément “un truc”)
-une fontaine à champagne dans un mariage où les hommes ont tous la même coupe de cheveux (romantique et sympaaaaa)
-une foultitude de trucs sympa pour geek (notamment « Le StandaloneStack! LE truc sympa pour ton PC! »)( le truc à gauche au milieu)
-un truc qui est peut-être un coffre de voiture (?!)(avec un moletonage sympa si tu dois transporter dans ton coffre, euh une personne aux cervicales fragiles par exemple)

« Viens par ici, Sandy. j’ai un truc sympa à te montrer… »


Définition par google tout-court:
( ou se confirme notre impression que le “truc sympa” est une notion molle et fourre-tout, au cas où on s’en serait pas douté avant cette recherche rébarbative)

-Quelqu’un rêve de trucs sympa “comme le penspenning, jongler avec des choses, les figures d’ombres qu’on compose avec des signes de la main… des trucs que je peux faire n’importe où et n’importe quand et avec le peu de moyen possible “ (si un truc sympa c’est un truc gratuit et pas encombrant, je lui propose: parler, respirer, marcher, siffloter, mater les Q des inconnu(e)s)

– Un autre déplore: “Chaque fois qu’il se passe un truc sympa, je m’en rends compte le lendemain quand ils en parlent dans les gratuits. Par exemple, le mec qui a battu le record de saut en roller à la tour Eiffel.” (un truc sympa, c’est donc un truc qu’on a loupé et découvert le lendemain dans 20minutes? Sympa comme ça donc ?)

– Notons aussi le premier blog à apparaître dans les résultats: un article ayant pour titre “Un ado avale sa brosse à dents en s’entraînant à la fellation.” Puis une animation montrant un homme enfonçant un clou dans une planche avec son sexe. (lequel de ces deux trucs est le plus sympa?!)

– Y Q/R, une fois de plus, offre le comble du truc sympa: “un truc sympa sur un psychiatre sympa, qui est a rédigé des truc sympa” (zut j’ai perdu le lien)

Reformulons, maintenant que les concepts sont clairs comme les yeux -photoshoppés- de David:

 » Si la vie consistait à faire ce qu’on ne peut nommer, (comme du roller en ombre chinoise dans un coffre de bagnole, ou jongler avec un éventail et un décodeur par exemple) et qui est agréable (comme s’entraîner à la fellation avec une figurine géante d’Astérix), on serait tous David Guetta. »

ok.

The truth about being D.G.

Apparemment donc, le monde est dégueulasse.
Vous, vous vous prenez des prunes, vous payez des impôts, votre collègue est méchante, votre frigo pue le moisi et le jour où vous prenez l’avion, y a grève. Pas David Guetta. Il est riche, il est célèbre, il est cool, il est trôbô, il connaît Madonna, il a vendu 7 millions d’album (pfff, c’est trois fois moins que Michel Sardou…). Il est plus célèbre que le David (de Michelange), que David (de « et Goliath »), que Bowie, que Lynch… (triste constat de l’état de la culture aujourd’hui quand même…). Fuck him he’s so famous!

Mais si vous étiez lui, vous auriez une BD qui se fout de votre gueule sans pitié, les guignols et les critiques qui vous enchaîneraient la tronche, des procès pour plagiat, un état de santé pas terrible (surdité prochaine, foie tout pourri, cerveau explosé par les droooogues… oui je suis copine avec son médecin, j’ai des scoops), vous n’auriez pas le temps de voir vos enfants, votre fils s’appellerait Tim Elvis, et quand vous vous réveilleriez  à midi vous devriez faire face à Cathy Guetta.

Et puis, franchement, si tout le monde était David Guetta, vous imaginez la galère? Musicalement? Intellectuellement? Économiquement? Écologiquement? Vestimentairement? Capilairement? Ce serait intenable.
Surtout pour cette pauvre Cathy.

Mais si vous voulez vraiment avoir un peu de la win-attitude Guettasienne, vous pouvez toujours prendre à votre compte cette puissante citation: répétez-vous en boucle son mantra:

“Je n’essaie pas d’être crédible, j’essaie d’être incroyable”

Succès assuré demain à  Pontault-Combault!

(Le sujet de fond de cet article, ça devait être: pourquoi est-il nécessaire de faire des trucs relous dans la vie. Pourquoi notre société schizophrène  nous culpabilise-t-elle du plaisir. Comment concilier cette obligation de galérer avec l’obligation d’être heureux et de profiter de la vie… Bref, initialement cet article devait être puissamment contestataire. Mais une fois de plus, google-image m’a tuer… ce sera pour une prochaine donc).

PS: Et si on était tous Cathy Guetta, on serait obligés de porter ça… Alors on arrête de se plaindre un peu, hein!

Et je suis sympa, je vous épargne les photos des T-shirts de David…
Publicités

3 réflexions sur ““Si la vie consistait à ne faire que des trucs sympa, on serait tous David Guetta”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s