« Il regarde des films X, c’est normal? »

Pour les cadres, les fonctionnaires, pour les chomeurs, pour les glandeurs de tous poils, pour les abonnés à yahoo mail, pour les ados prépubères à la pointe et pour les quinqua dépassés :  sur le net, UNE page ne laisse pas indifférent. On l’aime ou on la déteste, d’ailleurs, hein, on est en démocratie sarkozyste après tout, alors c’est pas demain que vous serez privés d’infos inutiles et de sondages à la con.

Yahoo actualités. (edit : rassurez vous, je vais bel et bien parler de porno, et le titre de cet article ne constitue pas une sournoise machination pour vous faire lire une analyse de la page d’accueil de yahoo. Enfin si, un peu, mais pas que)

Pourquoi les gens lisent-ils ces buzz vieux de 3 jours ou ces infos nulles?

En vrai, tout le secret des articles Yahoo actualités réside dans la police en gras. Exemple :

« Les pires exucses pour ne pas aller bosser (ca a l’air chiant nan?)Un poulet a attaqué ma mère » (aaah, ben merci, un peu de sensationnel dans ce monde de comptables)

« Policiers ou casseurs? (Un article vieux de 3 jours, typiquement) Il sort son couteau à cran et crève l’oeil d’un manifestant (aaaah, ça faisait longtemps que j’avais pas vomi mon café sur mon clavier moi)

« Cet article est super long et super chiant » – Mais si tu cliques, j’te taille une pipe

Bref. Rompue que je suis à cette technique yahootienne, perso, ça fait longtemps que je ne clique plus. Sauf que, munie mon cerveau reptilien, et comme bon nombre de mes congénères (hommes ou femmes d’ailleurs, mais on y reviendra), ça fait longtemps que je me suis rendue à l’évidence :

Internet a fait de moi une obsédée sexuelle.

Autant je ne me serais pas vue, il y a 20 ans, acheter un magazine porno intitulé « infirmières en chaleur » ou « gros seins/éjac faciale » au tabac-presse de mon quartier, autant, sur pornhub and co, je mate sans vergogne des vidéos qui ont pour tags « threesome-salope-chaudasse-du cul-s’en-prend-plein-la-gueule ».

Par extension – mais je pense qu’il s’agit d’un fait générationnel, pour moi internet est lié au porno, au lever des interdits  – je clique et je lis tout ce qui peut avoir trait de près ou de loin au sexe, même sur yahoo actualités.

Ouais, yahoo a fini par m’avoir, l’autre jour, et avec ça : « Il regarde des films X – C’est normal? » Je pense  d’ailleurs qu’ils ont tout donné parce qu’ils lancent une nouvelle rubrique, entre l’horoscope et la météo : Yahoo pour Elles (tout un programme).

Yahoo pour elles explique donc que oui, ça PEUT arriver que votre « homme » regarde un film avec des personnes dévétues et de petite vertu, qui s’introduisent des appendices dans le corps des uns et des autres (tels des sales hippies communistes) en gémissant plus que de raison, et que si vous tombez par malheur sur cette scène, non, ce n’est pas ce que vous croyez. Vous êtes en colère?  Il vous explique qu’il a regardé une blonde se faire mettre pendant deux heures, mais juste pour la science et, oh, j’avais pas remarqué que mon futal était baissé, sinon ça s’est bien passé ta journée? Heureusement, yahoo explique que « c’est comme pour la console de jeu, il faut fixer des limites ».(Est-il vraiment besoin de commenter?)

Car sachez que « cela lui permet même de combler des fantasmes qu’il ne ferait pas avec vous. C’est le complexe de la mère et de la putain » (C’est l’avant-garde totale chez yahoo)

Dans les commentaires de l’article, une certaine Camilla résume : « Les femmes ont une sexualité plus intellectuelle que les hommes ». J’aimerais bien savoir ce qu’elle sous-entend exactement par là?

Waouuuh... So hot, vous trouvez pas, les filles?

Déjà, si les femmes pensent que le porno est réservé aux vieux routiers et aux pervers sexuels…. le temps a du s’arrêter quelque part dans les années 90 – époque du film crypté les premiers samedis du mois sur Canal plus (époque plutôt rigolote d’ailleurs, quand on y pense… découvrir la sexualité avec des « Crrrzmff! Crzzmffrr! » en bruitage et des gang-bang cryptés, ça vous développait l’imagination en moins de deux). Et si on m’affirme que les femmes n’ont carrément jamais vu un porno, alors… ben le temps s’est arrêté plus tôt encore, dans les années 60 – à l’époque où le mari « suggèrait l’accouplement »

Mais au fait, pourquoi le porno serait-il l’apanage des hommes?

Et pourquoi les femmes seraient-elles reléguées aux rubriques Sexe de Cosmopolitan? Je n’invente rien, hein, c’est « un trentenaire en couple » qui a « confié » au journaliste de yahoo que « les magazines féminins, c’est un peu vos pornos à vous. » WTF? Je ne me suis jamais embrasée en lisant les conseils Cosmo, moi? (conseils à coups de bougies parfumées principalement… Et après, on s’étonne que les nanas soient censées s’évanouir en trouvent leur moitié devant youporn). D’ailleurs, on notera que, pour mieux parler cul aux femmes, on rajoutera un « o » à « sexe » (sexo); ou alors on titrera en Anglais « Love & sex » – c’est plus « soft. »

Donc, à ce stade, deux solutions :

-soit je suis la seule perverse munie d’ovaires dans un monde de filles qui achètent des strings en faisant « hihihi » (ce qui n’est pas totalement exclu hein – surtout quand je vois les commentaires de femmes à ce fameux article de yahoo pour elles)

-soit les femmes se masturbent autant (ou presque, je ne rentrerai pas dans les statistiques-  je ne crois pas aux statistiques) que les hommes, pas forcément devant des pornos à chaque fois d’ailleurs, mais pas non plus en lisant  les conseils du Dr Biba.

Avouons néanmoins que dans le porno, certains éléments sont à même de rebuter les êtres féminins sensibles que nous sommes, parmi lesquels : les gros plans en masse, façon mate un peu le col de mon utérus, les crachats gore sur le ou la partenaire (une nouvelle mode vraiment bizarre, convenons-en), ou les scènes de lesbiennes qui s’harnachent d’énormes godes ceintures. A cet égard, les sites pornos, eux aussi, titrent en Anglais pour plus d’élégance. Ainsi, « éjaculation chacun son tour sur la même femme » devient —->« bukkake », « plan ultragore sur les parties génitales de la femme une fois l’acte consommé » —> « creampie », et je ne m’attarderai pas sur la catégorie « funny » (qui, en réalité, correspond au hardcore, aux pratiques qu’on appelle déviantes – le seul truc qui m’a paru drôle, à moi, c’est le tickling. Pas excitant du tout, par contre)

D’ailleurs, certains sites ont fait des efforts et ont crée une rubrique « female friendly. » Le geste mérite d’être salué. En revanche, on ne saurait que trop conseiller aux PDG de pornhub d’engager des femmes, histoire d’avoir 2 ou 3 conseils de temps en temps. Comme ça, il serait clair pour tout le monde que non, des cunis à répétition ou une lumière qui auréole systématiquement de blanc les acteurs (façon Adam et Eve niquent au Paradis) ne nous rend pas folles de désir.

En fait, il  semble que c’est bel et bien la masturbation féminine qui n’est toujours pas entrée dans les moeurs. Ou alors, avec des Sex-Toy ( = des substituts de pénis) – un peu comme si les hommes ne se masturbaient uniquement qu’avec des poupées gonflables. Ca me rappelle une anecdote qui date du collège : avec un groupes de copines, on s’était interrogées les unes les autres : « Tu te masturbes toi? » Vu que personne ne voulait répondre la première, on avait décidé d’écrire la réponse sur un bout de papier et de les montrer toutes en même temps. Le moment venu, nous n’étions que deux à avoir vraiment écrit une réponse (« Oui, un peu »).

Plus sérieusement, tout ce qui a trait à la réelle sexualité féminine semble être banni au profit d’une sexualité de pacotille (comme ces actrices qui poussent des gémissements de plaisir alors même que la scène n’a pas vraiment commencé). Et à la limite, ce qu’on peut déplorer dans le porno, c’est qu’on devient presque paresseux sur sa propre imagination, sa boite à fantasmes perso pour y coller des scènes préconçues.

Le vintage, ça a du bon. (ou pas.)

(Han, moi qui voulais envoyer un lien de ce blog à tous mes potes…. Je crois bien que je n’oserai plus maintenant. Merci bien yahoo d’avoir perverti mon cerveau reptilien).

Publicités

3 réflexions sur “« Il regarde des films X, c’est normal? »

  1. Juste une remarque -sans intérêt- : « Bukkake » est un mot japonais. D’ailleurs, si le fait de vomir sur votre clavier vous manque, je vous conseille le Hentai. Effet garanti dès la première tentacule !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s