« Les femmes et l’humour, c’est particulier »

On va arrêter un peu de parler de la Criiiiiise et de la perdition de l’espèce humaine si vous voulez bien.Je sais que ces thèmes nous valent un succès fou (vous êtes maso) mais aujourd’hui, parlons rigolade.

Surtout que  je reviens du Royaume des Bisounours (aka la Belgique) et qu’il m’a fallu presque dix jours de mousses fraîches, de joyeuse camaraderie et de concerts de jazz pour me rappeler que le Monde n’était pas qu’une cage emplie de hyènes fonçant à 300 km/h vers un mur en béton-armé-nucléaire. Donc, pour ne pas saper tout ce travail, je préfère m’abstenir de penser à Claude Guéant. Et puis, c’est le mois de novembre et ils ont déjà installé les déco de Noël, alors il faut se faire du bien. La rigolade, donc.

Cet article sera illustré Daria et il n'y a aucune raison à cela.

Pour ne pas vous raconter ma vie, il se trouve que l’humour (ou ses tentatives) est au coeur de ma semaine. Non pas que j’ai particulièrement bien ri depuis huit jours (les huit d’avant j’étais en Belgique soit le pays où chaque habitant se déplace avec une blonde, un juif et un arabe, donc la France, à côté, pfff…) mais mon étrange vie professionnelle m’a amenée à étudier vingt comiques français actuels.

Genre j’ai étudié l’évolution stylistique d’Anne Roumanoff.
Vous saviez que maintenant elle chantait? Enfin, non, soyons précis: elle rap. Et de façon fourbe: son site, en plus de risquer de procurer des crises d’épilepsie, est rempli de fenêtres pop up où OUI: ELLE RAP!! Tu te balades tranquillement sur 14 pages internet à la fois et soudain, une voix nasillarde hurle des blagues genre ghetto-LOL quleque part, et impossible de retrouver d’où ça vient… Je vous jure que ce n’est pas DU TOUT le genre de trucs que vous avez envie de découvrir après huit cafés et quatre « chansons » de Max Boublil. Un réflexe de survie ancestral nerveux vous engage juste à balancer votre Neufbox dans le four en brandissant un crucifix couvert d’ail et en appelant votre maman.

J’ai aussi du dire du bien d’Elie Semoun (pas le courage d’argumenter).
Ecouter Franck Dubosc.
Regarder Jonathan Lambert.
Je vous passe les plus obscurs. Sauf exception (Gaspard Proust pour citer un djeuns. Guy Bedos bien sûr) les comiques français  ne sont drôles d’à leurs dépends (Vous saviez que Pascal Légitimus existait encore?) ou aux dépends du bon goût (non mais, sérieux, Max Boublil, quoi!). Et les filles, quoique minoritaires, ne relèvent pas le niveau. Tout ça m’a un peu fait cogiter (quelle intello je suis!)

Ajoutons une autre mini-anecdote déterminante pour que je daigne prendre la parole et vous abreuver de mes opinions: ce matin même il m’est arrivé un truc totalement inédit: je me suis faite censurer. On m’a prise pour un vilain troll dans un débat internet. C’est ma première fois, je suis émue. Pourtant je n’avais insulté personne, ni essayé de refiler du viagra, ni de monnayer mes services de prostituée ukrainienne.

C’est d’autant plus vexant que la question à débattre semblait avoir été conçue pile sur-mesure pour moi:

« L’humour chez une femme est-il attractif? ».

Bon sujet de débat les gars (surtout sur un forum où 97% des commentateurs sont des femmes)(et 3% des enseignants homosexuels à la retraite). Un peu le genre de sujets où j’ai vaguement envie de l’ouvrir, voyez.

Ma réponse:  « Ah en plus il faudrait faire des blagues? Comme si on n’avait pas déjà assez de boulot avec  les cookies et les fellations ».

Apparemment, ça n’a pas plu aux hautes autorités. Censurée. Je pense que c’est le mot « cookies » qui a choqué. Le webmaster doit être diabétique.

Mais c’est pas grave, Monsieur, moi aussi j’ai un blog, donc je vais ici même débattre avec moi-même.

L’humour chez une femme est-il attractif?
Non bien sûr. Les jarretelles sont attractives. Le rouge à lèvre est attractif (Tiens, je vais au passage vous narrer mon aventure de ce week end, quand j’ai été dans l’Essone avec du rouge à lèvres -département qui apparemment n’a pas de magasin de cosmétique- et alors… non en fait cette anecdote est un peu humiliante, je vais m’abstenir)(à défaut d’être drôles, nous les fâââmes devons être mystérieuses)(c’est dommage, parce que c’est une bonne anecdote incluant un fouet, un diplodocus, un poulet géant et un pain au beaujolais. Mais tant pis. Je me drape dans ce mystère érotique qui me caractérise).

Liste de trucs attractifs, catégorie « La Fâme, cette chagasse bandante »:
– Jarretelles donc.
– Le rouge à lèvre sssssensual rouge SANG.
– Talons très hautes (et mortels) et sexués.
– Chevelure ondoyante sentant la vanille.
– Un badge clignotant « Prends-moi/J’avale ». Ah non, c’est pas la peine: apparemment le rouge à lèvres suffit à le sous-entendre aux yeux des mâles (de l’Essone)
(Vous voyez l’idée. Complétez vous-même la liste avec votre kit de prostituée ukrainienne)

Attractif aussi (parce que le Yin cherche son gentil Yang rassurant): Catégorie Allo-Maman-Bobo:
-Un tablier.
-Un sourire plein de bonté.
-De l’empathie, de l’écoute, de la douceur.
-Un plateau de cookies.

Je n’y suis pour rien, moi mais  les listes parlent d’elles-mêmes: il n’est nulle part question d’humour.
Quoique si: il FAUT ajouter  la frivolité, la légèreté et le rire cristallin, qui sont l’apanage de notre condition. Donc la Fâme (la Bonne) marquera encore des points (mais en a-t-elle besoin avec une crinière de licorne si enchanteresse?) en riant aux blagues de l’Homme. D’une voix -évidemment- sexuelle et mystérieuse.

ATTENTION: à cela, entraînez-vous avant. Parce que si vous rigolez pour de vrai au débotté (ce qui sous-entend que vous auriez COMPRIS la blague, ce qui déjà est bien)(ça veut dire que l’Homme a fait une blague adaptée à notre niveau: c’est un gentleman, vite, épousez-le, faîtes-lui un enfant, dans le dos s’il le faut, et signez un CODEVI) vous allez briser instantanément le mystère. (Si si, on les connaît vos gloussements, mwouraf wraf warf toutes gencives dehors). Il faut donc s’entraîner à faire semblant de rire, gardant ainsi le contrôle de votre beauté tout en gratifiant l’orgueil de l’Homme, qui saura alors que vous êtes déjà à moitié dans son lit.

Une bonne méthode consiste par exemple à regarder une video comique ratée. Ah tiens, formidable, Pascal Légitimus va donc nous servir à quelque chose. (Courage, ça ne dure qu’une minute)

1. Repérez où vous êtes supposée rire. Ici c’est difficile, je sais, mais ne vous inquiétez pas a priori dans la vie, l’Homme n’enchaînera pas les blagues aussi vite (0’10, 0’15, 0’38… pfiou, on ne sait où donner de la glotte !) ou alors, pauvre de vous, c’est que vous êtes vraiment en train de vous faire draguer par un ex-Inconnu, ça craint)(et en plus, je te signale qu’il est marié, bitch!)

2. En gros, vous pouvez caser:
– un petit rire dès qu’il y a un silence ou une grimace.
– un éclat de rire sensual avec tourbillon capillaire dès qu’il y a pause longue + accent antillais.

3. A chacun de ces moments, contractez le périnée et visualisez votre diaphragme. Cela baissera naturellement la tessiture de votre voix atteignant ainsi le stade Fanny-Ardant du sex-appeal auditif. En bonus vous pouvez aussi détourner le regard ou au moins garder les paupières mi-closes, l’Homme comprendra ainsi ce qu’il veut. (« Oh tu me fais tant rire que je suis chamboulée, je n’ose plus te regarder, tu m’as mise au 3/4 dans ton lit, Jean-Bernard avec cette blague sur « un belge, une blonde et un DSK« )

Pour la catégorie 2, la Môman, c’est plus fastoche: riez sans faire de vague ni montrer vos dents et touchez lui le bras.

VERDICT:

Le RIRE est attractif chez une femme.
Pourquoi donc les filles devrions-nous nous embêter à faire des blagues? Ils nous ont déjà donné le droit de vote, on peut pas non plus tout leur prendre.

**************

Bon, je sais, j’ai fait comme jadis dans mes copies de philo: j’ai abusé des parenthèses et oublié de répondre au sujet. Il aurait fallu poser d’abord les vraies problématiques sous-entendues dans l’énoncé:

Est-ce qu’une fille drôle est forcément moche? Non (mais tout de même, Anne Roumanoff ne nous aide pas)(au temps pour moi, où avais-je la tête: elle n’est pas drôle)

Est-ce qu’être drôle ça fait peur aux garçons? (je rappelle qu’on a un lectorat de 13 ans, hein, je m’adapte) Non, les filles, pas vraiment. Sauf si votre blague consiste à mimer une overdose devant ses parents ou à l’accuser publiquement de viol pour le LOL.

Est-ce que l’humour est une force? Yep.

Est-ce qu’avoir de l’esprit, de la répartie, de la distance, de l’autodérision, du sens critique est une qualité? Yep.

Et avoir des qualités, c’est attractif? Yep

Donc être drôle, c’est bien? Mmm… attends je réfléchis… Yep.

Mais si Il préfère les filles darks, austères, voire dépressives?
Ah oui, je le comprends. La vie est trop longue pour risquer de passer de bons moments.

Est-ce qu’on peut reconnaître un homme bien dans sa peau, évolué et intéressant au fait qu’il soit attiré par les femmes drôles?
Oui. Et par le fait qu’il fasse la vaisselle sans croire qu’il nous rend un service. Et au temps qu’il met à apporter le café au lit le matin. Au nombre de livres dans sa bibliothèque (hors Paolo Coelho). Et à son compte en banque bien sûr.

Moi, je pense qu’en plus, être drôle, c’est d’autant plus un challenge pour une Femme, parce que ça veut dire oser l’ouvrir en public (et risquer de se prendre un bide) et mine de rien, la pression sociale nous pousserait plutôt à nous taire, à être discrètes. Si on fait une blague un peu olé-olé, on se dit qu’on va être jugée ; si on est trop rentre-dedans, les hommes risquent de se sentir agressés -ou rabaissés dans leur virilité- bref, c’est pas encore si facile quoi, non?

Oui, ma bonne dame, c’est à peu près ce que je disais dans cet article. Juste vous, vous l’avez dit de façon pas drôle. Mais c’est normal puisque vous êtes une Femme.

Bonus Seconde B: Et est-ce que si Jhon-Brian rigole quand il me voit passer dans le couloir avant le cours de SVT ça veut dire kil me kiff? Ah ça je ne sais pas. J’évite les gens avec des prénoms composés.

EDIT: Finalement, mon commentaire a été remis en ligne. Comme quoi tempêter, rouspéter et traiter un webmaster de nazi nord-coréen est toujours une bonne solution.

Publicités

4 réflexions sur “« Les femmes et l’humour, c’est particulier »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s