« C’est pour le boulot ou pour le plaisir? »

Je viens de prendre conscience d’un problème métaphysique. Comme je n’ai plus ni psy ni journal intime, vous avez gagné le droit que je le formule ici. (Youhou!)

Comme vous avez bien suivi les tribulations de mon existence, vous savez que je suis rentrée de voyage il y a peu. Et que par définition, rentrer de vacances (même si je préfère nettement le mot « voyage », qui sonne initiatique et aventurier, au terme méprisable de « vacances » qui sous-entend que je me serais contentée de boire des pina colada au bord d’une piscine chauffée)(c’était des caïpirinha)… rentrer de vacances, donc, signifie de façon logique « reprendre le boulot ».

C’est là que le problème pointe le bout de son nez. Vous le voyez venir ?


Lire la suite « « C’est pour le boulot ou pour le plaisir? » »

« Ah t’es enfin rentrée?! »

Voilà, les grandes vacances sont finies. Je suis bronzée, je suis détendue, je ne suis que joie de vivre et paix dans mon coeur, prête à distiller ma philosophie de bakcpackeuse bouddhiste à tous les pauvres hères au teint vert que je croiserai. Je leur conterai avec douceur et légèreté quelques bribes de nos rocambolesques aventures sud-est-asiatiques, j’accompagnerai mes poétiques narrations d’images paradisiaques et triées sur le volet, je ferai rire, pleurer, rêver, voyager mes proches dont le coeur est meurtri par le rude hiver occidental, dont les yeux sont ternis de ne contempler à l’horizon que des barres de HLM sans espoir, dont les âmes sont désolées par la perte du triple A et les déclarations de Claude Guéant.

Bref, comme le dit ma maman (et comme le pense probablement en silence le reste du monde francophone), je suis votre rayon de soleil.


Lire la suite « « Ah t’es enfin rentrée?! » »