« Les filles, c’est injuste »

J’avais pensé que le Grand Changement (celui du 6 mai je veux dire. Pas celui du jour où j’ai découvert qu’il existait du Mika au Oreos)(!) me rendrait incroyablement loquace. Que je garderai mon bel esprit critique, mais en perdant un peu de la rage qui m’animait pendant ces années notoires de sarkozie. Je pensais que mon humour ne reposait pas que sur des coups de gueule insurgés contre Claude Guéant expliqués à base de gif animés. Et finalement, pas trop.

Comme la plupart des humoristes de revues de presse et les Guignols, je suis devenue pas drôle.

Loin de moi l’idée de me plaindre, hein, que cette sordide parenthèse monarchique de voyoutisme et de mauvais- goût soit enfin close. Mais comme dit mon gauchiste de papa « On se plaignait que Fillon était sinistre. Avec Airault, on va découvrir ce que c’est de se faire vraiment ch*** ».

Heureusement, il reste l’hilarant Eric Zemmour. Youpi. Lui seul a ce talent de nous expliquer que les hommes blancs sont de pauvres minorités opprimées. Et que dire le contraire n’est que de la bien-pensance-gaucho-maçonnique.

Par qui, dîtes-nous donc cher Monsieur, le mâle dominant est-il opprimé?
Lire la suite « « Les filles, c’est injuste » »