« Sois gentil, putain, c’est Noël! »

Joyeuses fêtes, les gens.

garycolemanchristmas3

Alors, tout s’est-il passé comme prévu?
On a bien mangé comme tous les ans?
Le même menu systématiquement? Ou bien y a-t-il des débats enflammés pour le moindre petit changement?

Chez nous on est carrément des dingues, on a fait un putsch contre la lotte au champagne de Mamie il y a quelques années et depuis, le 24 au soir on mange du curry malgache.  Donc, par principe ma Grand-Mère n’a pas faim et grogne juste qu’elle ne voit pas « l’intérêt de mettre autant de goûts et d’épices, ça tue le poisson, ça pourrait être du thon en boîte qu’on verrait pas la différence ». Les autres trouvent ça très bon, mais n’ont pas faim non plus, certains parce qu’ils ont goûté toutes les étapes de préparation des plats depuis huit heures qu’ils sont en cuisine, certains parce qu’ils se sont goinfrés à l’apéro (« Mais vous coupez pas l’appétit putain! Y a plein de trucs après! »).

Unknown

D’autres n’ont pas faim parce qu’ils se sont engueulés en dressant l’entrée:

LE GRAND FRÈRE: Putain j’avais dit de faire une spirale avec la purée!
LA PETITE SOEUR: Mais c’est une spirale! je peux pas faire mieux avec tes gros grumeaux !!
LE GRAND CHEF: Et c’est quoi cette assiette vide là? Je fais pas de la nouvelle cuisine moi! On n’est pas chez Marx putain!
LA PETITE MAIN: Ouais je pense pas que Thierry Marx il dise « putain » dans toutes ses phrases…
GF: Putain j’ai dit 3 St Jacques par personne, tu sais pas compter? Putain doucement l’huile de truffe, c’est pas de la vinaigrette!
PS: Putain mais fais le tout seul si t’es pas content!!
GF: Putain à Masterchef tu te ferais virer vite fait!
PS: Dans tes rêves: jamais je ferai Masterchef avec toi!
GF: Putain mais jamais MOI, je ferais Masterchef avec TOI!
BELLE-SOEUR: C’est pas en équipe Masterchef, si?
PS: Pfff. T’es trop méchant.
GF: Rrroooh on dirait ta soeur.
PS: Je prends ça pour un compliment!
GF: Faut t’y faire, ça se passe comme ça dans le monde de la Cuisine!
PS: Sauf qu’on n’est pas chez Bocuse, connard.
LE COUSIN: Il a raison, ma puce, c’est comme ça dans les brigades de chef!
PS: Mais je bosse pas dans un resto putain! C’est pas métier, merde! Je fais ça pour aider moi, parce que c’est l’esprit de Noël et que j’aime bien qu’on fasse un truc en famille mais si c’est pour me faire engueuler et qu’on m’insulte alors je…
LE CHEF: Putain j’ai dit doucement la truffe!
SA FEMME: Chéri, calme-toi je finis la vaisselle et je m’en occupe si tu veux…

L’AUTRE SOEUR VENANT PIOCHER DANS LES PLATS: Elles sont froides les noisettes, c’est normal?
PAUL BOCUSE EN SUEUR: Bordel! J’en ai marre de bosser dans ces conditions pourries! Ca fait 4 fois que je fais réchauffer les St-Jacques, elles perdent toutes leur flotte, la pancetta a séché, les noisettes ramollissent! En plus la poêle colle avec ces plaques pourries! Comment vous voulez que je…
SOEUR-ESCLAVE-VOLONTAIRE: Ah non, t’es de mauvaise foi, les plaques, elles sont neuves.
LA BELLE-SOEUR CALME: Mais si Chéri, ça va être très bon.
LE COUSIN QUI PREND TOUJOURS PARTI POUR SON COUSIN PARCE QUE SOLIDARITÉ MASCULINE: Cette assiette est prête, je l’envoie en salle?
LA PETITE SOEUR (QUI EST SA COUSINE, SI VOUS SUIVEZ BIEN): Putain tu veux pas arrêter de parler comme dans Masterchef sérieux?
BOCUSE À BOUTS DE NERF: Nooon! Ca ressemble à rien! On avait dit une spirale bordel!!
LA PETITE SOEUR, PROFITANT DU CRAQUAGE: Oh c’est bon, soule pas. File l’assiette à Maman, elle s’en fout si c’est moche.
LE CHEF REPRENANT DE L’AUTORITÉ: NOOON! Je m’en fous, on envoie rien tant que tout le monde n’est pas à table!

MAMAN SE GLISSANT PAR L’ENTREBAILLEMENT: C’est bientôt prêt mes chéris? Je peux vous aider?
SES DEUX FILLES: Sors Maman, ton fils est odieux.
LA MÈRE: Je vous rappelle qu’il faut faire une assiette végétarienne pour votre tante, une bien cuite pour votre soeur mais sans pancetta, deux sans crustacés pour les cousins allergiques, une copieuse pour votre cousine qui adore les St Jacques et une pas trop garnie pour Mamie qui n’a pas faim.
PETITE SOEUR: Et moi je déteste les noisettes.
LA MÈRE: Vous voulez un coup de main?
TOUS: NAN!! Surtout pas!!

tumblr_ldu0taKMLd1qdxd3qo1_500

Une heure plus tard (on mange assez vite chez nous)(vu qu’on n’a plus faim) arrive la bûche dégueu. (quelqu’un a déjà réussi à acheter une bûche pas dégueu et pour moins de 150 euro?? Parce que nous on a testé vingt boulangeries en Haute-Savoie pour finir toujours avec une génoise sèche tartinée de chocolat trop amer et trop gras.

Mais de toutes façons, là, vraiment, plus personne n’a faim, donc pour la forme, on se contente de débattre sur le vin.

– Il est dégueu ce blanc non?
– Moi je préfère le vin sucré.
– T’y connais rien.
– Vous voulez du champagne mes chéris?
– Arrête Maman, t’es ridicule!
– Sois gentil putain, c’est Noël.
– Qu’est-ce qui se passe? Il est pas bon le vin blanc?
– Si si, Mamie, parfait.
– Minable.
– Arrêteeeuuuuhhh!
– File le champ’
– Il est pas terrible ce champ, non?
– De toutes façon moi j’aime pas le champ.
– Qui veut de la Badoit?
– Ah non, la Badoit, c’est que pour moi!
– Rrroh, putain.
– File moi du blanc pour cacher le goût de la bûche.
– Moi je la trouve DÉLICIEUSE cette bûche!
– Fayote.

step-by-step-ill-be-home-for-christmas-20

Vers 23 h30, on s’engueule pour savoir si on débarrasse maintenant (« Ce sera fait! ») ou après l’ouverture des cadeaux (« Ce sera fait! »). Puis on s’engueule entre celles qui débarrassent volontairement (« laissez mes chéris, ça me fait plaisir ») et celles qui débarrassent pour bien faire sentir aux autres qu’ils en branlent pas une (« C’est bon là? T ‘as fini? Je peux me permettre de débarrasser ton assiette sans que tu te bouges? »), en montrant bien que si elles débarrassent, elles restent pourtant féministes (« Non, non, ne bouge surtout de ta chaise, tu es un Homme! »)(« Laisse ton frère tranquille ma chérie, il s’est occupé de faire toute l’entrée! »)(« Oué, on l’saura »)

titus-houseboat-14

Puis on s’engueule pour vite commencer à ouvrir les cadeaux

– Mais-eeeeuuuuh! Veneeeezzz!!! Il est tard! Mamie veut aller se coucher! Faut qu’on se débarrasse des cadeaux!
– Elle est où ta soeur?
– Chais pas. Elle clope dehors je crois.
– Et ton autre soeur?
– Elle téléphone j’crois.
– Mamie s’endort!! VENEEEEZ VITE!
– J’arrive je finis de ranger la cuisine.
– Moi de toutes façons je vous ai pas acheté de cadeaux je vous préviens.
– ON SAIT!
– Qu’est-ce qu’attend là?
– Le cousin qui est monté voir sa fille.
– La cousine qui fume.
– Rrroh elle fume encore? Elle devrait arrêter tout de même. Chérie, tu devrais dire à ta fille d’arrêter de fumer.
– Qui veut une tisane?
– Bon, on commence les cadeaux, tant pis pour ceux qui sont pas là!
– Non non, les cadeaux c’est sacré, on commence quand y a tout le monde!
– Pfff. Y en a pour des plombes de toutes façons.
– Moi j’ai rien acheté hein. Vous m’avez rien acheté j’espère?
– OUhOOOUHH! Venez les fiiiillles, c’est l’heure des cadeeeeaaaaauuuuux!
– Ouais, j’arrive, c’est bon, je suis au téléphone!
– COMMENCEZ SANS MOI, J’M’EN FOUS!
– Non!
– Bon.
– Qui veut une tisane bon sang?
– On s’en fout de la tisane, viens ouvrir ton paquet.
– Pas si vite, moi je veux voir tous les cadeaux de tout le monde.
– Qu’est-ce que ça peut te foutre? T’as rien acheté et on t’a rien offert!
– Offrez son cadeau à Mamie qu’elle aille se coucher. Regardez, elle a l’air d’aller mal! Mamie? MAMIE? Ca va?
– Rrroh, la barbe, ça va, fichez moi la paix. Bon, qu’est-ce qu’on attend encore?
– Putain, tu veux pas arrêter de lire ton journal toi?! C’est Noël!!
– Grumpffullhousechristmas

 

Après, pendant environ trois heures, on dégomme le pile de paquets énorme qui cachait le sapin immuable de Mamie (il est en plastique (mais le plus luxe des plastiques) donc tous les ans absolument identique. Mais chaque année, tout de même, chacun son tour se doit de s’exclamer « Oh ma petite Mamie ton sapin est encore plus superbe que l’année dernière! »).

Tout le monde est bien gâté, sauf donc la cousine qui cette année a décidé qu’elle était devenue altermondialiste et n’offrait rien parce que j’adore-faire-des-cadeaux-mais-pfff-pas-quand-on-m’oblige-et-qu’y-a-du-monde-et-pfff-c’est-trop-consumériste-comme-fête-ça-me-dégoute!.

whos-the-boss-the-christmas-card-14

A 80% chacun reçoit pile poil exactement ce qu’il voulait. Parce qu’on se connaît tous par coeur tellement on est une famille et qu’on s’aime et qu’on est attentifs aux goûts intimes de ceux qui ont le même sang que nous.
Nan je déconne: parce qu’on passe tout le mois de décembre à s’envoyer des listes de cadeaux par mail, qu’on fait des google-doc partagés ultra-précis des désirs secrets de chacun, allant parfois jusqu’à donner les références précises de l’article souhaité, marque, taille, couleur, liste des points de ventes et lien direct vers Amazon.
T’envoies ta liste (entre le 20 novembre et le 5 décembre de préférence) et chacun coche ce qu’il prend. Tu peux mettre des pré-options dès réception de la liste. (« je bloque le sèche-cheveux chromé pour J. ») mais il y a alors le risque de se faire piquer son option, ce qui peut dégénérer en grosse embrouille.
– J’ai pris la pioche et le plantoir à bulbes.
– Mais j’avais mis une pré-option dessus!
– Ouais mais tu les avais pas encore achetés.
– C’est dégueulasse ce que tu fais putain! T’es vraiment qu’un chien d’égoïste!
– T’as qu’à prendre la binette.
– Nan putain! J’avais dit que j’allais prendre le plantoir à bulbes! Je veux pas prendre la bine… c’est quoi d’ailleurs une binette?
– Aucune idée.
– …
– …
– T’es vraiment qu’un sale égoïste pourri quand même.
– Ouais. Et sinon, tu peux garder mes gosses samedi?
– Ouais. Contre le plantoir à bulbes.
– Deal.

Les 20 % de cadeaux restant sont composés de hors-listes, plus ou moins réussi par définition. Rarement complètement foiré puisque ceux qui font du hors-liste appelle en général la personne la plus proche du destinataire pour avoir… une liste! (« Dis, il veut quoi ton mari à part ce qui est dans la liste? Tu veux pas lui demander et me faire une liste-bis secrète please?« )

NFAlfChristmas

Donc au bout de trois heures de joie (« Cool! Pile la brosse à dents électrique que je voulais!! Comment t’as deviné??« ), d’embrassade, d’essayage, de plaintes (« Ouvrez pas les cadeaux trop vite! Je veux voir! »), de micro-enguelades (« Mets pas les emballages dans la cheminée putain! C’est plein de produits chimiques! »), de surprises mal feintes (« oh! le livre que j’avais demandé!« ) ou de vraie surprise ratée (« Oh! Mais oh! J’avais demandé ça? Ah non, je me disais aussi… C’est… Ah… Ouais… Coool… euh… merci! »)(« Putain pourquoi il suit pas ce qui est sur la liste??!!) on va se coucher, heureux et avec un peu la gerbe, signe d’un Noël réussi.

3038760-high_res-m_2438408b

Etrangement, chaque année, j’arrive en m’attendant à trouver un havre de paix et d’amour. La cheminée, des BD, les enfants mignons, quatre générations qui s’aiment et se gâtent, se retrouvent et rient. Chacun a ses petites maniaqueries incompréhensibles pour les autres, ses marottes agaçantes, on le sait. On sait de quoi on évitera de parler, sur quoi on débattra comme toujours, qui rigolera avec qui de façon un peu hystérique, qui évitera finement untel, qui ne mangera pas quoi… bref, on se connaît par coeur, assez pour éviter les vraies esclandres. 36 heures tous ensemble pour museler les colères et ne laisser filtrer que les petits pics vraiment obligatoires (c’est globalement une famille de grande gueule). Et puis après on pourra se débriefer sur les réflexions et réactions les uns des autres. Et médire un peu… par amour.

Et chaque année, effectivement,  ça se passe comme prévu… mais alors pourquoi je me trouve toujours épuisée et soulagée que ce soit fini?

4rz3d_480x270_1xqfy5

En fait, je crois que le problème, c’est que j’ai ingurgité trop d’années du Cosby Show/Notre Belle Famille/Arnold et Willy/ Madame est servie/ Une nounou d’enfer. Trop de familles américaines recomposées dans la joie-la-bonne-humeur, trop de lol-WASP et de de papa déguisés en Père Noël.

Il serait temps que je fasse le deuil: mon père n’est pas M. Drumonds. Ma mère  n’est pas Angela Bower. Et Fran Fine n’est pas ma tante. (quoique…)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s