« Alors, tu te sens toujours aussi imposteur? »

Chers (trois)  lecteurs,

Je reconnais que ça fait un temps certain que je ne vous ai pas éclairé sur les drames du monde contemporain et les turpitudes de ma propre existence. Je m’en excuse mais voilà: j’ai rencontré l’homme idéal, nous avons eu des jumeaux qui enchantent chaque seconde de mon quotidien. Et puis j’ai signé un CDI dans une entreprise juste et solidaire où je suis payée 20% de plus que tous mes collègues hommes juste parce que j’ai des gros seins. Alors bon, j’ai bien entendu vaguement de loin (depuis mon jacuzzi) qu’il y avait, de ci de là quelques menus détails pas tout à fait roses pour le reste de l’humanité – (= John m’a raconté, en me resservant un verre de Bourgogne Alligoté l’autre soir, des histoires d’attentats ou que-sais-je comment on nomme tout ce marasme « Come on darling please! (John est californien) I’m so tired- Je n’ai pas la force d’écouter cela! Et franchement: qu’est-ce que ça peut bien me foutre? »)

Bon sérieusement pas d’inquiétude: ma vie professionnelle est toujours un vaste WTF. Ma vie sentimentale un distrayant chaos. Et je n’ai même plus d’appart. On a tout ce qui faut pour faire des articles d’autodérision à gogo et l’actualité a le bon goût de nous offrir d’inépuisables sujets de colères. A l’instant même j’entends « 3 millions et demi de chômeurs. Manuel Valls déclare qu’il sera difficile de créer des emplois tant que la France n’aura pas une croissance de 1,5%. »

Face à tant de bêtise, je tiens à dédier cet article aux êtres faibles, merveilleux, poétiques, mais qui n’ont malheureusement aucun accès aux mass-media pour se faire connaître, j’ai nommé: les dragons de mer.

Dragon_de_mer-Phyllopteryx_taeniolatus

Voilà pour la beauté.
Lire la suite « « Alors, tu te sens toujours aussi imposteur? » »