« Ouais mais vous, au moins, vous avez le maquillage »

« Ouais mais vous, au moins, vous avez le maquillage ». (Malgré mon port altier, on ne me vouvoie pas – pas encore. Vous = les filles).

Là, on ravale ses répliques cinglantes type « ouais, et on a aussi gagné les menstrues, l’épilation du maillot à la cire brûlante et l’accouchement aux forceps. ». Car c’est indéniable : nous, c’est-à-dire les meufs, on a gagné le droit de plonger sa tête dans un pot de fond de teint matin et soir pour dissimiler pores dilatées, points noirs, cernes bleuâtres et autres joyeusetés imposées par nos vies trépidantes de femme active et alcoolo qui tourne à un paquet par jour. Ainsi, trois couches de crème hydratante, de base lissante, de fond de teint, d’anticernes, de blush, de crayon khôl, de mascara, de rouge à lèvres, d’ombre à paupières, de poudre plus tard, vous avez une tête à peu près correcte (de même qu’une légère tendance à laisser des empreintes orangées partout sur votre passage).

Nous voilà donc au XXI e siècle capables de porter un masque de maquillage tout en ayant l’air naturelles, fraîchement sorties du plumard, genre ouiiiii, moi quand je me lève j’ai la bouche finement rosée, la pommette creusée, la peau mate et le cil long de trois centimètres. Somme toute, on a le pouvoir de se photoshoper toute seule.

Un avantage, de toute évidence… Lire la suite « « Ouais mais vous, au moins, vous avez le maquillage » »

Publicités